27/01/2008

IRIAN JAYA - juin 2007

Arrivés tôt dans le village, l’après-midi nous appartenait. Libres d’aller à notre guise. Pour certains nous avons emboîté le pas de nos papous. Non loin de Syokosimo, un autre village et dans la dernière hutte une femme nous expliqua la tradition de la cuisson des patates douces. Sous les pierres chaudes les patates cuiraient longuement. Elles avaient été recouvertes de cendres amoncelées dans une grosse toile dont il suffirait de soulever les bords en fin de cuisson, pour les dégager. © M. Charré

2 commentaires:

Fredesk a dit…

J'aime bien cette partie très instructive de tes voyages. Je suis vraiment content de m'être adonné à cette recherche au pifomètre et d'avoir trouvé ton site.

Vraiment très intéressant à lire, regarder... et pour certains clichés, étudier.

Et puis, tu as l'écriture en toi, ça se sent à certaines formulations que tu utilises ici et là.

Oups. Mes excuses. Je viens de me rendre compte que j'ai abandonné le «vous» pour le «tu» sans en avoir seulement demandé la permission ! Sans y avoir pensé, à vrai dire. :)

Ah oui, à propos de la «peinture», ben, c'est un «graphique» créé, depuis une petite tache, modelé, remodelé, étiré en tous les sens... coloré et décoloré... et ça a donné cela. Créé en entier avec l'outil PhotoFiltre. Mais vous avez raison aussi pour le terme «peinture» car j'ai mis des semaines à le créer ce dessin. La version qui apparaît me semble floue - je ne m'en étais pas rendu compte quand je l'ai posée ici sur internet. Je vais essayer de trouver un version moins floue.

Fredesk a dit…

Voilà en mettant la version originale de la «peinture», j'ai découvert que selon l'angle de l'écran les images et photos changent !!

Bref : vaut mieux avoir des lunettes propres et modifier l'inclinaison de l'écran pour avoir la meilleure vue de ce dessin. :)